L’Iran et les pays voisins de l’Afghanistan tentent de coordonner leur position face aux talibans

L’Iran a réuni les ministres des Affaires étrangères des pays voisins de l’Afghanistan, notamment le Pakistan, le Tadjikistan, l’Ouzbekistan, le Turkménistan mais aussi par vidéoconférence la Russie et la Chine, pour tenter de coordonner leur position face aux talibans.

Cette réunion s’est déroulée en l’absence des talibans qui n’ont pas été invités à Téhéran. Dans une déclaration commune, les sept pays ont demandé la mise en place d’un pouvoir et d’un gouvernement comprenant toutes les composantes de la société afghane, comme l’a affirmé le ministre des Affaires étrangères iranien Hossein Amir Abdollahian.

« Les pays voisins et la communauté doivent aider l’actuelle autorité qui a la charge du pouvoir en Afghanistan à intégrer les autres communautés au sein du pouvoir pour que tous les Afghans puissent traverser cette situation difficile dans l’unité nationale », a déclaré le chef de la diplomatie iranienne.

Pour les pays réunis à Téhéran, il n’est pas question pour l’instant de reconnaître officiellement le nouveau pouvoir des talibans.

Les sept pays se sont également inquiétés de la situation des droits de l’homme, du sort des femmes mais aussi de la pauvreté grandissante et le risque de déplacement des populations.

L’Iran et le Pakistan craignent en effet l’arrivée massive de nouveaux réfugiés alors qu’ils accueillent déjà des millions d’Afghans sur leur sol.

Forgot Password