Les acteurs de l’accord politique Montana ne veulent pas abandonner.

 Chaque secteur ou chaque groupement politique pensent être plus légitimes que d’autres pour proposer l’accord. Danio Siriack, porte parole de l’Organisation Peuple en Lutte (OPL), estime que l’accord de conférence citoyenne pour une solution haïtienne à la crise (CCSHC), est l’accord du peuple. « C’est un accord large, inclusif, participatif avec implication de divers secteurs de la vie nationale. Le secteur privé des affaires, le secteur vodou, le secteur paysan, les syndicalistes, des organisations de femmes, des organisations de jeunesse, les organisations socio-communautaires, la table de concertation des provinces, l’église catholique, l’église protestante, entre autres, sont impliqués dans la signature de l’accord Montana», a expliqué M. Siriack. « Un ensemble de partis politiques, des regroupements de partis, des organisations socio-politiques ont tous paraphé l’accord », a souligné le porte parole de l’OPL.

 Les acteurs de l’accord politique Montana ne veulent pas abandonner. Ils se sont entretenus avec le Chargé d’Affaires Américain Kenneth Merten, hier mardi 21 décembre pour discuter de la situation politique en Haïti.

Cet accord veut une transition avec un Exécutif à 2 têtes pour résoudre la crise politique.

  • Martial Robert
    at 4:07 pm

    Haiti est une et indivisible ”Un effort est à consentir partout afin de trouver le juste millieu de la chose pour en revenir aux grands principes qui ont servi autre fois de guides nationaux .Ce qui a valu la force et la grandeur de la nation Un grand mouvement democratique doit surgir pour remettre de l ordre en marquant ou en imposant la fin de toute légèreté et abus que le mouvement actuel represente…La prison pour les voleurs…la consideration pour les defenseurs de la patrie

Forgot Password