Fritz Alphonse inquiet devant l’insouciance des autorités face à l’insécurité grandissante !

Suite à la nouvelle de l’assassinat du commissaire de police Jean Ismay Auguste et de sa femme Clotilde Verlus, alors que leur fillette a été blessée par balle, dans une note de sympathie, le candidat à la présidence provisoire d’Haïti de l’accord Montana, M. Fritz Alphonse Jean, dénonce le siège presque total de la ville de la Croix-des-Bouquets par des groupes armés depuis déjà un certain temps.

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*

    Forgot Password